mercredi, juillet 06, 2011

Géant (Giant)...



Voici le cliché issu d'un récent papier de la RVF venu chatouiller mon égo: comment ne pas être flattée de figurer - pour un domaine à peine vieux de 5 ans- dans un palmarès intitulé 100 GEANTS DE LA MEDITERRANEE? Aux cotés de "géants" comme Sassicaia, Gauby, Gravner, Arena, Ornellaia...
La RVF indique cependant que ce palmarès est susceptible d être amendé. In extremis. Passée la phase de délectation congestive, je me dis que pour figurer dans ce genre de 'palmarès', il faudrait tout de même avoir demontré que le vigneron et le Domaine ont su 'tenir la distance'... C'est chose amplement faite pour des domaines insulaires comme Arena, Torraccia, Leccia. Mais alors, oú sont les Peraldi, Clos d'Alzetu, Orenga et autres 'grands' -toujours dans la place- qui ont contribué à bâtir la notoriété des vins Corses?

Gare aux gloires éphémères,
Gare au Gorille,
Gare du Nord,
Gare-toi où tu peux.

Et comme dirait James Dean, "You are the boss and you know it too, don't ya." (Giant)


2 commentaires:

anghjula mattei a dit…

Wow ! Felicitation ! J'adore quand on reconnait le travail de vrai artisans. J'aime aussi les gens qui respectent la terre jusque dans leur façon d'avancer. La plus pure façon de ne pas souiller son être ;)

U Mulateru a dit…

Je ne sais plus comment j'ai atterri ici (une seule certitude ce n'est ni par le vin ni par la Corse pourtant j'aime les 2 (une depuis plus longtemps que l'autre)).
Ce doit être à cause de vos citations musicales ...
Une certitude il faut que je passe au domaine goûter vos réalisations; quelqu'un qui aime la musique, défend l'indépendance du vigneron (vigneronne plutôt), le terroir, n'aime pas Paker, se méfie des gloires éphémères doit faire du bon vin !
J'espère pouvoir passer vous voir lors de mon prochain périple insulaire (je souffre, mais pas trop, de votre ancien mal géographique).